Après les inondations, le difficile retour au quotidien

DirectLCI
Les traces du déluge sont encore visibles sur les routes du Gard. Trois jours après les inondations, les sinistrés n’ont rien oublié de ce qu’ils ont vécu. Les portes des écoles sont restées fermées ce lundi, comme à Flaux, petit village de 300 habitants.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter