Arras : il frappe sa mère après avoir perdu au jeu Fifa

Arras : il frappe sa mère après avoir perdu au jeu Fifa

JUSTICE – Le tribunal d'Arras a condamné, la semaine dernière, à huit mois de prison avec sursis, un homme âgé de 29 ans. Celui-ci avait violemment frappé, début janvier, sa mère à l'issue d'une séance de jeu vidéo de football en ligne.

Un geste indigne. Un jeune homme de 29 ans, originaire d’Aubigny-en-Artois près d'Arras, a été condamné, la semaine dernière par le tribunal d'Arras, à huit mois de prison avec sursis, une mise à l’épreuve de deux ans et une obligation de soins. Sa faute : avoir frappé sa mère après des matchs en ligne perdus au jeu vidéo Fifa.

Dimanche 5 janvier, cet homme qui vivait encore chez sa mère au moment des faits s'est enfermé dans sa chambre pour jouer aux jeux vidéos, relate La Voix du Nord . En parallèle, il ingurgite une quantité importante d'alcool. C'est en descendant et en s'apercevant que le feu de cheminée s'est éteint, qu'il est pris d'une poussée de violence.

Deux coups de poing au visage

Le fils indigne assène à sa mère deux coups de poing au visage, avant de revenir de la cuisine avec un couteau à la main. A seulement un mètre d’elle, il réalise son geste et lâche son arme. En retournant vers sa chambre, toujours extrêmement agité, il détruit une télévision, deux téléphones, du mobilier et arrache ses propres vêtements. Il sera finalement arrêté le lendemain matin.

"Je suis un gars trop nerveux. J’ai besoin de parler. Ces jeux, comme GTA, ça entraîne des violences, ça a des conséquences dramatiques", a-t-il déclaré devant le tribunal d'Arras. De son côté, le procureur a mis en lumière la perte de "distinction entre le monde réel et le virtuel". Selon La Voix du Nord, le jeune homme souhaite d'abord se soigner avant de retourner voir sa mère et de la rembourser. Celle-ci n'a demandé aucun dommage et intérêt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Nouveau variant du Covid-19 : un premier cas du "Nu" repéré en Belgique

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.