Arrestation de Jérôme Kerviel : la classe politique divisée

FRANCE

Si le gouvernement reste sur une position ferme face à l’arrestation de l’ancien trader, au Front de gauche, on pense au contraire qu’"il est innocent", tandis qu'au FN, on dénonce le monde de la Finance.
Lire et commenter