AS Saint-Etienne : l’agent de joueur n’en était pas un

AS Saint-Etienne : l’agent de joueur n’en était pas un

France
DirectLCI
ARNAQUE – Un Camerounais a été incarcéré cette semaine dans le cadre d’une affaire remontant à juillet 2012. A l’époque, il aurait demandé 5 000 euros, à une famille contre une lettre de recommandation à en-tête de l'ASSE, pour un "stage de détection" de leur fils au centre d'entraînement du club stéphanois.

L’affaire ne va pas arranger la réputation parfois sulfureuse des agents de joueurs de football. Un escroc se présentant comme tel et qui avait vendu une fausse lettre de recommandation à des Camerounais pour que leur fils devienne stagiaire de l'AS Saint-Etienne , a en effet été incarcéré cette semaine.

Le faussaire présumé sera donc convoqué devant la justice pour répondre de ce délit, comme l’indique le journal Le Progrès . Ce Camerounais de 38 ans avait demandé 5 000 euros, en juillet 2012, à des notables camerounais contre une lettre de recommandation à en-tête de l'ASSE, pour un "stage de détection" de leur fils au sein du centre d'entraînement du club stéphanois.

Une plainte déposée par le club

Sauf que lorsque l'adolescent envoyé en France est arrivé sur place, à l'Étrat (Loire), personne ne l'attendait. Les dirigeants des Verts ont déposé plainte pour "faux et usage de faux". Le faussaire présumé a reconnu les faits.

Il a affirmé qu'il aurait lui-même acheté ladite lettre de recommandation à un mystérieux intermédiaire. Il a aussi précisé avoir reçu un simple acompte de 1 400 euros de la part de la famille qui vit au Cameroun.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter