Assaut à Dammartin : "La tombée de la nuit est favorable au GIGN"

Jean-Luc Calyel, ancien membre du GIGN, détaille sur LCI le processus par lequel le GIGN a sans doute lancé l'assaut à Dammartin-en-Goële. Il explique que les grenades assourdissantes servent à détourner l'attention des preneurs d'otages.
FRANCE

Jean-Luc Calyel, ancien membre du GIGN, détaille sur LCI le processus par lequel le GIGN a sans doute lancé l'assaut à Dammartin-en-Goële. Il explique que les grenades assourdissantes servent à détourner l'attention des preneurs d'otages.
Lire et commenter