Attaque à la machette à Marseille : les premiers mots du professeur juif agressé

Attaque à la machette à Marseille : les premiers mots du professeur juif agressé
FRANCE

Agressé à la machette lundi à Marseille, par un adolescent de 16 ans disant avoir agi "au nom d'Allah et de Daech", le professeur d'histoire a reconnu formellement son assaillant mardi. Choqué, Benjamin s'est dit "très fatigué" face aux caméras. Sa femme et son avocat ont demandé des réponses tandis que l'inquiétude monte au sein de la communauté juive.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent