Attaques chimiques et bactériologiques : "On a plus à craindre des kalachnikovs et des kamikazes"

France
DirectLCI
CHOISISSEZ VOTRE CAMP. Invité de l'émission sur LCI, le chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique Olivier Lepick a assuré que la France a beaucoup "plus à craindre des kalachnikovs et des kamikazes". Pour lui, le risque "a peut-être été surestimé".

Sur le même sujet

Lire et commenter