Attaques contre l'hôpital Necker : "Nous ne portons aucune responsabilité", affirme la CGT

DirectLCI
Suite aux débordements en marge des manifestation anti-loi Travail, le gouvernement a menacé d'interdire les manifestations à risques. Nicolas Sarkozy, lui, demande que la responsabilité civile et financière de la CGT soit engagée. Invité au 20h de France 2, Philippe Martinez dénonce une stigmatisation de son syndicat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter