Attentat à Charlie Hebdo : "Le crayon n'est pas une arme" affirme Geluck

France
DirectLCI
Le dessinateur Philippe Geluck a "perdu des amis" dans l'attaque terroriste au siège du journal Charlie Hebdo ce mercredi. Il ne comprend pas "comment on peut opposer des kalachnikov à des crayons". Le "crayon n'est pas une arme" affirme-t-il.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter