Attentat à Nice : "On voit une opposition extrêmement dure avec le gouvernement"

France
DirectLCI
Au moins 84 personnes ont été tuées jeudi à Nice, fauchées par un camion qui a foncé sur la foule. Un deuil de trois jours a débuté ce samedi. François Hollande a appelé à l'Union nationale, mais le Président doit faire face à une opposition "extrêmement dure". Le gouvernement est sur la défensive.

Sur le même sujet

Lire et commenter