Attentat chez Charlie Hebdo : la sécurité renforcée dans le Rhône

Attentat chez Charlie Hebdo : la sécurité renforcée dans le Rhône

MESURES - Le niveau "alerte renforcée" activé le 26 septembre dernier est maintenu. La surveillance de tous "les sites sensibles" a également été accrue.

Le département sous surveillance. A la suite de l'attaque terroriste commise ce mercredi à Paris dans les locaux du journal Charlie Hebdo, le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate a été activé en Ile-de-France. Dans le Rhône, le niveau "alerte renforcée", activé le 26 septembre dernier, est quant à lui maintenu.

"Néanmoins dans ce contexte, cet attentat impose une vigilance accrue dans notre département", explique la préfecture. Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a sur instruction du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, demandé aux services de police et de gendarmerie de renforcer la surveillance de "tous les sites sensibles".

Centres commerciaux, lieux de culte, gares...

Les lieux concernés sont les suivants : centres commerciaux, grands magasins, lieux de culte, gares, aéroports, stations de métros lyonnaises, concerts, manifestations sportives, et sièges des grands médias de la presse régionale. Enfin, le préfet et le ministre de l'Intérieur appellent l'ensemble des concitoyens "à la vigilance, au sang-froid et à la solidarité."

Ce jeudi matin à Villefranche-sur-Saône, une explosion d'origine criminelle a provoqué d'importants dégâts sur un snack situé près de la mosquée de la ville. Il n'y a pas eu de victime.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'interdiction de la manifestation pro-palestinienne à Paris confirmée en justice

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

EN DIRECT - Traque dans les Cévennes : le suspect s'est rendu sans résistance

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.