Attentat de Nice : 24 postes créés dans les hôpitaux du département

FRANCE

Toute L'info sur

Attentat de Nice

ATTENTAT DE NICE - Marisol Touraine a annoncé que 24 postes supplémentaires vont être créés dans les Alpes-Maritimes. L'objectif est d'assurer un suivi psychologique des personnes traumatisées par l'attentat de Nice.

Deux jours avant l’hommage national qui sera rendu aux victimes de l’attentat de Nice, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce mercredi 12 octobre, dans les colonnes de Nice Matin, que 24 postes allaient être créés dans quatre hôpitaux du département. 

Le CHU Pasteur, le CH Sainte-Marie, Lenval et l’hôpital d’Antibes vont ainsi être renforcés en médecins, psychiatres, psychologues, infirmiers, éducateurs et même agents administratifs, et ce de manière "pérenne". Au total, cela devrait représenter "un engagement financier d’1,4 million d’euros pour l’année".

Lire aussi

    Un recrutement qui devrait "prendre un peu de temps"

    En revanche le recrutement risque de "prendre un peu de temps", a nuancé la ministre. "En attendant les recrutements définitifs, le renfort mis en place le mois dernier pour les hôpitaux Pasteur et Lenval sera prolongé".

    Depuis l’attentat du 14 juillet, qui a fait 86 morts, "plus de 3 500 personnes ont bénéficié" d’un accompagnement psychologique d’urgence. "Les équipes de psychiatres et psychologues ont beaucoup donné, elles ont été remarquables dans la prise en charge des victimes. Elles ont besoin d'être reconnues et renforcées", a ainsi estimé Marisol Touraine.

    VIDÉO : L’Élysée peaufine les derniers détails de la cérémonie d’hommage aux victimes de l'attentat de Nice

    En vidéo

    Attentat de Nice : l’Élysée peaufine les derniers détails de la cérémonie d’hommage

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter