Attentat de Nice : "C'est la justice" qui doit établir la vérité, déclare Hollande

DirectLCI
En visite auprès de militaires de l'opération Sentinelle à Vincennes (Val-de-Marne), François Hollande tente de prendre de la hauteur sur la polémique autour du dispositif de sécurité à Nice le 14 juillet : «C'est la justice» qui doit établir la vérité et «personne d'autre», affirme le président de la République.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter