Attentat de Nice : création de deux nouvelles cellules d'aide psychologique

France
DirectLCI
Après le drame, des psychologues ont pris en charge de nombreuses victimes et des témoins directs de l’attentat. En état de choc, plus de 500 personnes ont afflué en l’espace de quarante-huit heures dans les cellules d’accueil médico-psychologique de Nice. Certaines décrivent des états de stress et d'angoisse.

Sur le même sujet

Lire et commenter