Attentat de Nice : la polémique autour de la sécurité s'enlise

DirectLCI
En charge de la vidéosurveillance le soir de l'attentat de Nice, Sandra Bertin, la policière municipale qui accuse le ministère de l'Intérieur d'avoir exigé un rapport à décharge pour la police nationale, aurait en fait été contactée par une commissaire de la Direction centrale de la sécurité publique. Deux rapports sur le dispositif policier, donc deux versions s'opposent. La jeune femme a réaffirmé son désir d'aller jusqu'au bout de son bras de fer.

Plus d'articles

Lire et commenter