Attentat de Nice : les rescapés témoignent

DirectLCI
En famille sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet dernier, Sonia Oliveira a frôlé la mort. "Je n'arrive pas à oublier, les images reviennent toujours" raconte-t-elle. Comme Sonia, nombreux sont ceux à être traumatisés, deux semaines après le drame. La maison d'accueil pour les victimes de Nice accueille tous les jours ceux qui souffrent de blessures physiques, mais également psychologiques.

Plus d'articles

Lire et commenter