Attentat de Nice : les "reviviscences", premières conséquences pour les rescapés du drame

DirectLCI
Le psychologue, spécialisé en psycho-traumatologie à l'Institut de victimologie de Paris, Malik Ait Aoudia, était l'invité de LCI. Il explique que pour les rescapés, les premières conséquences vont être les "reviviscences". Les gens vont être a ramenées à des scènes, sous forme de flashbacks, associés à des cauchemars et l’hyper-vigilance.

Sur le même sujet

Lire et commenter