Attentat de Nice : pour l’IPGN, le dispositif de sécurité "n’était pas sous-dimensionné"

France
DirectLCI
L’inspection générale de la police nationale (IPGN) a estimé ce mercredi 27 juillet que le service de sécurité mis en place le 14 juillet à Nice "n’était pas sous-dimensionné". La police des polices avait été saisie par le ministre de l’Intérieur à la suite des critiques émises par une partie de l’opposition, accusant l’État de ne pas avoir pris en compte les risques terroristes qui planaient sur la célébration de la Fête nationale.

Sur le même sujet

Lire et commenter