Attentat de Nice : "Un acte isolé mûri dans la tête d’un homme violent"

DirectLCI
Les derniers éléments de l’enquête ont démontré que Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’a pas agi sur un coup de tête. Il avait pris soin de réserver un camion, de faire des repérages et d'acheter des armes. Par ailleurs, il avait également vendu sa voiture et vidé son compte en banque, ce qui pourrait s’apparenter à la signature d’un kamikaze.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter