Attentat déjoué : Hollande accusé de "récupération politique"

DirectLCI
Fallait-il ou ne fallait-il pas "prévenir" les Français des attentats déjoués ? Ségolène Royal a avoué qu’à l’Élysée, les avis divergent. Visé par Daech depuis janvier 2015, l’exécutif souhaite démontrer qu’il lutte contre le terrorisme. Mais l’aveu de François Hollande mercredi à Marseille a fait bondir l’opposition, l’ex-chef de la police nationale Frédéric Péchenard en tête.

Sur le même sujet

Lire et commenter