Attentat du 11 janvier : un homme et une femme qui auraient vendu des armes à Coulibay, placés en garde à vue

France
DirectLCI
L’enquête sur les attaques à Paris en janvier se poursuit. Un homme et une femme suspectés d’avoir fourni des armes à Amedy Coulibaly, le tueur de la porte de Montrouge et du supermarché casher, ont été entendus et placé en garde à vue, ce mardi. "Je ne suis pas surpris, ce qui me surprend c'est que ce soit au mois de décembre", a déclaré l'avocat de l'homme interpellé, Maître Maxime Moulin.

Sur le même sujet

Lire et commenter