Attentat du 13 novembre : non-intervention de quatre militaires, la justice demande des explications

DirectLCI
Le jour des attentats du 13 novembre, quatre militaires armés étaient positionnés derrière l'enceinte et auraient reçu l'ordre "de ne pas intervenir, n'étant pas formés aux prises d'otage. L'épisode intrigue la justice, un des six juges d'instruction chargés de l'enquête sur les attentats a réclamé au ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian des explications.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter