Attentat en Isère : "En France comme en Tunisie cela ne fait que commencer"

DirectLCI
Moins de six mois après les attentats meurtriers de Paris, une nouvelle attaque a visé vendredi une entreprise classée Seveso, près de Lyon, faisant un mort, un homme décapité. "On est face à une véritable colonne dormante car l'homme en question était en dessous des écrans radar et il y en a beaucoup comme lui", explique à LCI Jacques Myard, député membre de la commission des Affaires étrangères.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter