Attentat en Isère : "Il est dangereux de parler de cinquième colonne"

DirectLCI
Christian Estrosi a tweeté que l'attentat en Isère rappelait "la présence d'une cinquième colonne en France". Pour Chems Akrouf, spécialiste du terrorisme, utiliser ces mots "c'est jouer le jeu de Daech".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter