Attentats à Paris : "J'ai perdu cinq de mes amis"

DirectLCI
Le fondateur du parti Nouvelle Donne Pierre Larrouturou s'est montré favorable à une prolongation de l'état d'urgence à condition de respecter les libertés individuelles. Habitant rue de Charonne, où s'est déroulé une des fusillades du 13 novembre, l'économiste confie avoir perdu cinq de ses amis dans les attaques et attend que l'on s'attaque aux racines du problème : le désespoir des jeunes qui les conduit à se radicaliser.

Sur le même sujet

Lire et commenter