Attentats à Paris : les failles de l'espace Schengen au coeur des débats

DirectLCI
Après les attentats du 13 novembre à Paris et la révélation de la présence d'Abdelhamid Abaaoud lors de l'assaut de l'appartement de Saint-Denis, une question se pose : comment le cerveau a-t-il pu multiplié les aller-retour entre la Syrie et l'Europe. Selon les spécialistes, le principal problème de l'espace Schengen est l'interdiction des contrôles automatiques aux frontières pour les ressortissants européens, comme c'est le cas pour Abaaoud. Pour Jean-Charles Brisard, chercheur et président du Centre d'Analyse du Terrorisme (CAT), l'espace Schengen est une "passoire".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter