Attentats : autocars, covoiturage… Les failles de la surveillance aux frontières en France

Attentats : autocars, covoiturage… Les failles de la surveillance aux frontières en France

La sûreté du territoire commence par la voie aérienne : police aux frontières et douanes contrôlent les 10 principaux aéroports internationaux. Mais il n’existe pas encore de fichier européen des passagers. La sûreté de l’État, c’est ensuite le plan Sentinelle : 10.000 militaires mobilisés devant les monuments, lieux de culte et gares. Les trains internationaux, eux, ne sont pas systématiquement surveillés. Tout comme les 36 ports français : 8.500 douaniers ont été redéployés, un effectif insuffisant. Autres failles : les autocars internationaux en provenance de Turquie ou encore le covoiturage. Rehausser la sécurité aux frontières en France prendre encore un an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire : tout ce qu'il faut savoir ce lundi

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Disparition de Jean-Jacques Savin : la marine portugaise indique n'avoir pas retrouvé le corps de l'aventurier

VIDÉO - Valérie Pécresse sur TF1 : "Je veux que 95% des Français ne payent plus de droits de succession"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.