Attentats de Nice : deux ans après, un feu d'artifice tiré pour la première fois sur la Promenade des Anglais

FRANCE
HOMMAGE - Deux ans et un mois après l'attentat du 14 juillet à Nice, un feu d'artifice a été tiré pour la première fois depuis la Promenade des Anglais, accompagné d'un dispositif de sécurité considérablement renforcé. Un hommage aux 86 victimes, qui s'inscrit dans un travail de résilience de la ville endeuillée.

Mercredi 15 août, à 22h, ils ont été nombreux à venir assister au feu d'artifice depuis la Promenade des Anglais. Tiré en souvenir des victimes, c'est la deuxième fois qu'un feu d'artifice avait lieu depuis l'attaque dans la cité des Anges, mais la première fois.


Deux ans plus tôt, la terreur envahissait les rues de Nice alors qu'un homme au volant d'un camion fonçait dans la foule venue assister aux feux d'artifices pour la fête  nationale. Le lourd bilan de 86 morts et 206 blessés laisse des stigmates encore présents pour de nombreux niçois. Le retour des feux d'artifice signe un symbole dans le travail de deuil de la ville, placée sous haute surveillance pour l'occasion. 

Un feu sous haute surveillance

Plots en béton, véhicules anti-intrusion, surveillance maritime et aérienne avec un hélicoptère, patrouilles armées... Tout a été mis en place pour rassurer les habitants mercredi soir à Nice, et les inviter à venir participer sans crainte au feu d'artifice. "Le temps de mémoire est passé, maintenant il faut que les choses reprennent leur place", témoignait un riverain au micro de TF1, quelques heures avant le spectacle. Si pour certains la douleur est encore trop présente, le maire LR de Nice, Christian Estrosi affirme avoir pris la décision de rétablir le feu en accord avec les associations des victimes. 

Le prochain feu d'artifice en juillet 2019

Le feu, tiré au large de la place de l'Opéra - et non pas depuis celle du Rulh, comme en 2016 - a été suivi de différentes animations sur le port de Nice. Dès l'année prochaine, la ville devrait offrir un nouveau feu d'artifice à ses habitants pour la Fête Nationale, le 13 ou le 15 juillet 2019. 


La ville avait déjà rétabli des festivités dans l'espace public, à l'occasion du carnaval ou plus récemment en juin lors de la Fête du Port de Nice, eux aussi sous haute surveillance. Aucun incident n'avait été à déplorer. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Plus d'articles

Lire et commenter