Attentats de Paris : Abdeslam refuse de parler pour protester contre ses conditions de détention

DirectLCI
Dernier membre du commando du 13 novembre encore en vie, Salah Abdeslam a été entendu pour la première fois par les juges français vendredi matin. S'il a refusé de parler, c'est selon son avocat, pour protester contre ses conditions de détention et plus précisément la vidéo surveillance 24h/24.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter