Attentats du 13 novembre : pourquoi ce besoin d'écrire et de lire autant de témoignages

France
DirectLCI
LA SEMAINE DE SLATE. Au lendemain des attentats de Paris, qui ont coûté la vie à 130 personnes, de nombreuses personnes touchées directement ou non par les attaques ont ressenti le besoin d'écrire pour raconter et extérioriser. Une manière de laisser parler son émotion.

Sur le même sujet

Lire et commenter