Attentats du 13 novembre : pourquoi ce besoin d'écrire et de lire autant de témoignages

Attentats du 13 novembre : pourquoi ce besoin d'écrire et de lire autant de témoignages

LA SEMAINE DE SLATE. Au lendemain des attentats de Paris, qui ont coûté la vie à 130 personnes, de nombreuses personnes touchées directement ou non par les attaques ont ressenti le besoin d'écrire pour raconter et extérioriser. Une manière de laisser parler son émotion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter