Attentats en France : "La parole islamophobe est libérée"

Attentats en France : "La parole islamophobe est libérée"

Mohammed, 55 ans, consultant en informatique, a raconté aux journalistes de 7 à 8 les moqueries et réflexions déplacées dont lui et son fils ont été les victimes depuis les attentats de Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes. Il estime que la parole islamophobe s'est libérée en France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les ordres de santé appellent tous les soignants à se faire vacciner

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

"Le succès attire la rage" : le rappeur The Vivi répond à son éviction de "The Voice" en musique

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

Lire et commenter