Attentats : le club de Bastia ne se joint pas à l'unité nationale et créé la polémique

DirectLCI
Alors que l'unité nationale est de circonstance après les attentats, le club de Bastia créé la polémique. Dans son programme prévisionnel, il semble vouloir diffuser l'hymne corse plutôt que la Marseillaise ce samedi avant sa rencontre avec le Gazélec d'Ajaccio. Le ministre des sports a réagi dans un tweet en déclarant que "Toute la France doit se lever" et que "la Corse, c'est la France"

Sur le même sujet

Lire et commenter