Attentats : les jihadistes interpellés sont-ils susceptibles de parler ?

DirectLCI
Quelques heures après l'opération antiterroriste menée à Saint-Denis, ayant conduit à l'interpellation de 8 personnes, dont au moins 2 terroristes, dans le cadre de l'enquête sur les attaques du 13 novembre, faut-il s'attendre à ce que ces derniers parlent ? Ou ont-ils des techniques pour faire douter les enquêteurs, ou rester dans le mutisme ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter