Au lendemain de l’attentat de Nice, les voix de la discorde se sont fait entendre

France
DirectLCI
Contrairement aux attentats de janvier et novembre 2015, les voix de la discorde se sont fait entendre à droite au lendemain du drame de Nice. Alain Juppé et Marine Le Pen notamment ont remis en l’action du gouvernement.

Sur le même sujet

Lire et commenter