Au nom de l'islam, il pend et égorge le chien de ses parents

FRANCE
FAIT DIVERS – A la Castellane, à Marseille, un homme de 26 ans a pendu, égorgé et mis le feu au chien de ses parents samedi dernier. Arrêté lundi et examiné par un médecin, il a été hospitalisé d’office à l’hôpital Edouard-Toulouse.

Les derniers événements parisiens auraient-ils provoqué chez ce jeune homme ce que les professionnels de la santé nomment une bouffée délirante aiguë ? Peut-être est-ce plus grave encore ?

Samedi, un jeune homme de 26 ans se serait rendu au domicile de ses parents à La Castellane (XVIe). Là, il aurait pendu leur chien, un staffordshire nommé Golf, avec un fil puis l’aurait égorgé et enfin brûlé, nous apprend une source policière.

Hospitalisé à Edouard-Toulouse

L’homme a été interpellé lundi par les forces de l’ordre. Examiné par un médecin, il a été hospitalisé d’office à l’hôpital Edouard-Toulouse. Toujours selon une source proche de l’enquête, le jeune homme aurait commis un tel acte au nom de la religion musulmane. Il aurait souhaité purifier le logement de ses parents car l'Islam interdirait la présence de chien dans un foyer.

Selon Gérard Avena, infirmier psychiatrique et membre du syndicat Sud Santé à Marseille, cet acte pourrait trouver sa source dans les attentats commis la semaine dernière à Paris : "Les malades délirants subissent souvent le contexte, l’actualité, et leur délire est alors adapté à la situation."
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter