Aubagne : cagoulé, ganté, armé et tué

Aubagne : cagoulé, ganté, armé et tué

DirectLCI
FAIT DIVERS – Un homme de trente ans a été tué dimanche soir à Aubagne qu’une rafale de kalachnikov. Il était cagoulé et armé, mais les forces de l’ordre ne peuvent encore dire précisément quelles étaient ses intentions.

Il portait une cagoule, des gants, avait une kalachnikov sur les genoux et était au volant d'une voiture BMW volée et porteuse de fausses plaques d'immatriculation. Quelles étaient donc ses intentions ? Règlement de comptes ? Braquage ?

Mais l’homme de trente ans retrouvé dimanche vers 21 h 30 avenue de Verdun à Aubagne n’a pu accomplir son dessein : visé par une rafale d’arme automatique, Foued Ben Amar, gérant de fast-food, a été tué de plusieurs balles, notamment à la tête et dans le dos près de la nuque. Tout le côté conducteur du véhicule était criblé d’impacts de balles, et la victime est morte sur le coup. L'homme était connu des services de police pour différents types de délits : "Vols et détention de stupéfiants, mais pas de trafic", confie une source proche de l’enquête.

"Luttes de territoire"

Toutefois, la police a récemment mis à mal le marché de la drogue à Aubagne. En novembre dernier, elle présentait le résultat de deux ans d’enquête : près de 135 kg de résine et d’herbe de cannabis (valeur marchande : plus de 1 million d’euros), des sachets de cocaïne et plus de 80 000 euros en liquide ont été saisis depuis 2011, période au cours de laquelle 33 personnes ont été interpellées. "Quand on déstabilise les trafiquants, en récupérant des stupéfiants, de l'argent et en procédant à des interpellations, ça peut aiguiser les appétits.

Cela exacerbe certainement les luttes de territoires", soulignait dimanche soir le procureur adjoint de la République de Marseille, Jean-Jacques Fagni. Il rappelait cependant que bien des règlements de comptes ont pour origine des motifs relevant de la simple querelle ou de l'inimitié. La brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille a été saisie de l'affaire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter