Avant "Ahmed", une fillette a été entendue pour "apologie du terrorisme"

Avant "Ahmed", une fillette a été entendue pour "apologie du terrorisme"

DirectLCI
POLEMIQUE – L'écolier niçois n'est pas le seul enfant convoqué pour des propos favorables aux attentats contre Charlie Hebdo. Une fillette de CM2, âgée de 10 ans et scolarisée à Valbonne, a été entendue par les gendarmes de Cagnes-sur-mer (Alpes-Maritimes).

Comme le parquet de Nice qui a convoqué le petit Ahmed, 8 ans dans un commissariat, celui de Grasse a jugé utile de faire auditionner un enfant ayant tenu des propos "inquiétants". Selon Nice-Matin , qui ne précise pas son identité, une écolière de 10 ans scolarisée à Valbonne a été entendue par les gendarmes de la brigade de prévention de la délinquance juvénile, à Cagnes-sur-mer, en présence de ses parents et d'un pédopsychiatre.

"Des propos inquiétants"

Cette démarche est totalement justifiée selon le procureur de la République de Grasse, cité par Nice-Matin. "C'est toujours inquiétant quand on a ce genre de propos. Elle peut reproduire un discours entendu chez elle. On a essayé de comprendre pourquoi elle a écrit tout ça…" L'élève de CM2 avait écrit dans une rédaction : "Je suis d'accord avec les terroristes d'avoir tué les journalistes, car ils se sont moqués de notre religion".

A LIRE AUSSI >> Pour l'avocat d'Ahmed, "on est en train de fracturer la société"

Comme Ahmed le Niçois , l'écolière de Valbonne n'a pas su expliquer aux enquêteurs ce qu'elle voulait dire. L'affaire a été classée sans suite par le parquet de Grasse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter