Avant Nice-OL : enfin une première victoire à l'extérieur pour les Lyonnais ?

FRANCE
FOOTBALL – Auréolé de son succès sur Marseille dimanche dernier, l'Olympique Lyonnais se déplace à Nice samedi (20 heures) pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1. L'occasion, peut-être, de s'offrir un premier succès en déplacement cette saison en championnat.

Le contraste est saisissant. Meilleure équipe de Ligue 1 à domicile, l'Olympique Lyonnais présente en revanche le pire parcours à l'extérieur de l'élite, avec seulement deux petits points pris depuis le début de la saison. Alors, certes, l'OL ne s'est déplacé qu'à seulement quatre reprises et les revers concédés – à Toulouse et Metz – remontent au mois d'août, quand les joueurs d'Hubert Fournier n'étaient pas au meilleur de leur forme.

Mais si les Gones veulent jouer les premiers rôles en championnat, il va falloir commencer à gagner loin de Gerland. Le déplacement à Nice ce samedi (20 heures) constitue en cela une belle opportunité. Les Aiglons semblent en effet marquer le pas dans leur Allianz Riviera (trois matches sans victoire) et n'ont plus battu l'OL chez eux en L1 depuis cinq ans. Les Azuréens pourraient aussi être éprouvés par les 120 minutes disputées mercredi en Coupe de la Ligue (élimination aux tirs aux buts face à Metz).

Des absences au milieu

Les Lyonnais devront toutefois se méfier, car ils devront composer avec les suspensions de deux de leurs cadres au milieu de terrain, à savoir Maxime Gonalons et Jordan Ferri, ce dernier étant également blessé pour plusieurs semaines. Récemment revenu en forme, Yoann Gourcuff a lui rechuté une énième fois et a dû déclarer forfait en raison d'un problème aux adducteurs.

L'OGCN pourra quant à elle compter sur son Brésilien Carlos Eduardo, auteur d'un retentissant quintuplé à Guingamp la semaine dernière. Enfin, l'entraîneur niçois, Claude Puel, voudra sans doute jouer un mauvais tour à son ancien club. Si l'OL a donc de bonnes raisons de se montrer méfiant, rien n'interdit de se montrer ambitieux. La victoire face à Marseille dimanche dernier est là pour en attester.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter