Avec Frizbiz, aidez-vous les uns les autres

FRANCE
SUCCESS STORY – Lancé en juin 2013 par deux lillois, Frizbiz met en relation les clients avec ceux qui peuvent leur donner un coup de main pour des travaux du quotidien. Cette plateforme collaborative est aujourd'hui le fer de lance du jobbing, une nouvelle manière de trouver des petits boulots.

Il y a forcément quelqu'un pour vous aider. Que ce soit pour un déménagement, tailler une haie ou encore repeindre le salon, on n'a pas toujours les compétences ou des amis sous la main. Par contre, il y a sans doute dans les environs un voisin bricoleur qui pourra assurer. Voilà pour le concept de Frizbiz , la plateforme collaborative créée en juin 2013 par Augustin Verlinde et Romain Pollet.

"J'ai vécu à Londres quelques mois pendant mes études, raconte Augustin Verlinde. Lors de mon emménagement je ne connaissais personne et malgré des recherches sur le net, je n'ai rien trouvé dans mon budget alors que j'étais persuadé que des tas de gens auraient pu m'aider contre un peu d'argent." Ce jour-là, il se débrouillera tout seul pour porter ses cartons mais en profite pour imaginer Frizbiz.

Des petites annonces 2.0

"Nous sommes une plateforme d'échanges de services entre particuliers, on met en relation les jobbers et les personnes en quête d'un peu d'aide pour tous types de tâches." Une fois la demande mise en ligne, le client reçoit des offres, libre à lui de choisir celle qui lui convient le mieux. Ce système de petites annonces 2.0 a déjà conquis plus de 55 000 personnes en un peu plus d'un an d'existence.

Utile, Fribiz est aussi terriblement tendance. Ce site de jobbing s'inscrit dans l'économie collaborative en plein essor comme en témoignent les succès d’Airbnb ou BlaBlaCar. "Nous fonctionnons de la même manière, confirme Augustin Verlinde. Nos membres appartiennent à une communauté, nous sommes un réseau social de proximité et ceux qui en font partie en sont très satisfaits." Déjà présents dans toutes les agglomérations françaises, les Lillois de Frizbiz veulent maintenant confirmer leur leadership hexagonal avant de viser un développement international à moyen terme.

Lire et commenter