Ayrault et Valls au chevet du Var

Ayrault et Valls au chevet du Var

France
DirectLCI
INONDATIONS - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui s'est rendu lundi dans les zones sinistrées par les inondations dans le Var a déclaré qu'il fallait faire "un immense effort" pour "reconstruire" après les graves intempéries promettant qu'un arrêté de catastrophe naturelle serait pris prochainement.

Ils sont arrivés en hélicoptère sur une terre ravagée par les eaux. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de son ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sont venus ce lundi matin constater les dé gâts après les inondations de ce week-end dans le Var.

"On vient en secours, on est bien là pour ça", a dit M. Ayrault, au maire de La Londe, François de Canson, une des communes qui a le plus souffert de la montée des eaux. "Il y a eu une victime, ça aurait pu être beaucoup plus dramatique tant la violence de la crue était forte", a ajouté M. Ayrault sur le petit port de Miramar où des dizaines de bateaux étaient échoués sur les quais ou enchevêtrés dans le port.

L'état de catastrophe naturelle décrété dans les prochains jours

Interrogé sur le moment où serait publié l'arrêté de catastrophe naturelle , Jean-Marc Ayrault a précisé que c'était  " une question de jours". "C'est le devoir de l'Etat d'aider les sinistrés", a-t-il ajouté soulignant "l'immense travail qui a été accompli", notamment "en quelques heures, on a sauvé des vies".

Le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et le ministre de l'Ecologie Philippe Martin sont arrivés à Hyères vers 9 heures où ils se sont entretenus avec le maire Jacques Politi avant de survoler les zones sinistrées. Les conditions météorologiques s'amélioraient lundi matin dans le Var, balayé par des trombes d'eau durant deux jours. Deux personnes sont décédées : un septuagénaire mort dans sa cave à La Londe et un homme emporté dans sa voiture à Pierrefeu en empruntant une route inondée barrée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter