"Badinter démission", en 1983, les policiers voulaient déjà la tête du garde des Sceaux

"Badinter démission", en 1983, les policiers voulaient déjà la tête du garde des Sceaux
FRANCE

Le 3 juin 1983, après les obsèques de 2 policiers tués lors de la fusillade rue Trudaine à Paris, des milliers de policiers défilent au son de "Badinter démission ". Les passants les applaudissent. Jean-Marie Le Pen fait partie du cortège.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent