Baisse de vitesse à 80 km/h : l’exemple des Pays-Bas

France
DirectLCI
Afin de lutter contre les accidents et la mortalité routière, le Conseil national de la sécurité routière propose de baisser la vitesse autorisée sur le réseau secondaire de 90 à 80 km/h. Aux Pays-Bas, cette mesure est déjà mise en place.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter