Baisse du prix des médicaments, les pharmacies sonnent l'alerte

FRANCE

Les pharmaciens affirment qu'avec la baisse du prix des médicaments, politique publique initiée pour réduire le trou de la Sécu, leur marge fond comme neige au soleil. Deux cents officines vont fermer leurs portes cette année. Dans l'Aude, les habitants se plaignent : "Il ne faut pas qu'il y ait de désertification médicale". Pour pourvoir survivre, les pharmaciens demandent à être payés à l'acte, comme les médecins.
Lire et commenter