Ballade à Bourges (2/5) : découverte des marais de l’Yèvre et de la Voiselle

France
DirectLCI
Au 17ème siècle, des moines ont acheté et aménagé ces terrains marécageux pour les transformer en terres cultivables. Aujourd’hui, les 135 hectares de jardin sont sous bonne garde de particuliers, comme Nicole. À 80 ans, la native de Bourges accède à son potager acheté par son grand-père en 1921 en quelques minutes de barque pour "faire le vide" et cultiver son îlot.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter