Banlieues : "Nous sommes capables d'être un apport positif" pour Bakary Sakho

DirectLCI
"On veut sortir de la tutelle, ne plus avoir la main tendue mais plutôt être la main qui propose, la main qui offre. Nous n'attendons plus cela de la part de politiques ou de tutelles intellectuelles et sociales mais nous sommes capables d'être un apport positif", explique Bakary Sakho, auteur de "Je suis" (Edition Faces cachées) et militant associatif, invité de LCI Matin, dix ans après les révoltes de 2005.

Sur le même sujet

Lire et commenter