Banques en ligne : "La France est en retard", affirme le patron d'ING

DirectLCI
Le PDG d'ING France, Benoît Legrand, était l'invité de l'économie d'Emmanuel Kessler, dans LCI matin. Aujourd'hui, seuls 7% des Français ont choisi d'abandonner la banque classique pour une banque en ligne. "Ça reste assez peu", selon lui. "La France est en retard... L'Allemagne, par exemple, compte près de neufs millions de clients".

Plus d'articles