Barrage de Sivens : le gouvernement sous le feu des critiques

FRANCE
Le gouvernement n'a rien à craindre de la vérité sur la mort de Rémi Fraisse, le jeune manifestant mort dans la nuit de samedi à dimanche sur le chantier du barrage de Sivens, a déclaré mercredi le Premier ministre "Manuel Valls. Le gouvernement tente ce matin encore, un appel à la responsabilité", a déclaré Cyril Adriaens, journaliste à LCI en direct de l'Elysée.
Lire et commenter