Barrage de Sivens : les opposants évacués de force du conseil général

Barrage de Sivens : les opposants évacués de force du conseil général

France
DirectLCI
MANIFESTATION – Ce matin, quelque 70 manifestants ont envahi les locaux du conseil général du Tarn, à Albi, avant d'être délogés par les gendarmes.

La tension est montée d'un cran ce matin à Albi. Environ 70 opposants au projet de barrage de Sivens ont forcé l'entrée du conseil général du Tarn et envahi les locaux, exigeant un "arrêt immédiat des travaux de déboisement" et "la fin de la répression policière".

Ils ont profité de l'occupation du bâtiment pour renverser des présentoirs et taguer les murs de slogans : "ZAD (zone à défendre) partout", "à bas le conseil général" ou encore "Carcenac responsable criminel". Le président PS du conseil général, qui porte ce projet public de barrage-réservoir, ne se trouvait pas sur les lieux, il était à Paris, où il devait rencontrer la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.

Des gendarmes sont finalement intervenus en fin de matinée pour évacuer le bâtiment, de façon brutale aux dires de certains opposants qui ont évoqué des "coups de pied" et des "matraquages". Un manifestant a été interpellé et placé en garde à vue, soupçonné d'avoir blessé un commandant de police pendant la bousculade.

A Sivens, les gendarmes ont grimpé aux arbres

Au même moment, des gendarmes mobiles sont intervenus sur le site du projet de barrage, dans la forêt de Sivens, pour tenter de faire descendre des arbres les militants écologistes qui y sont installés depuis des semaines pour empêcher le déboisement. "Deux gendarmes ont grimpé sur notre chêne et tentent d'accéder à notre plateforme, à 18 mètres de hauteur, mais on ne les laisse pas monter, on est assis sur la trappe d'accès", a ainsi indiqué un militant écologiste.

Ben Lefetey, porte-parole d'un collectif d'opposants, a quant à lui vivement déploré la poursuite du déboisement, alors que Ségolène Royal avait annoncé lundi la création d'une mission d'expertise pour évaluer le projet.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter