Barrage du Tarn : "S'il n'y avait pas eu la mort de Rémi Fraisse, ce sujet ne serait pas central"

FRANCE

Mardi, la ministre de l'Ecologie a réuni tous les acteurs du barrage controversé de Sivens dans le Tarn pour décider de l'avenir du projet dix jours après le décès d'un opposant sur le site. Selon Jean-Luc Bennahmias, président du front démocrate écologique et social, personne ne connaissait l'existence de ce projet avant la mort de Rémi Fraisse.
Lire et commenter