Bellevue : un projet de réhabilitation pour redorer l’image du quartier

FRANCE

AMENAGEMENT – Le quartier Bellevue, à cheval sur les deux communes de Nantes et Saint-Herblain, c’est 20 000 habitants et une image de quartier qui lui colle à la peau. Le projet Grand Bellevue, lancé lundi, vise justement à faire changer cette réputation.

Trafic de drogue, violences, caillassage de tramway … Le quartier de Bellevue, à Nantes, souffre d’une bien mauvaise image. Et cette réputation est tenace. "Il ne faut pas stigmatiser le quartier à cause de quelques actes commis par une minorité, indique la maire de Nantes, Johanna Rolland. Il y a ici une multitude de belles initiatives."

Redorer l’image du quartier, c’est tout l'enjeu du projet baptisé Grand Bellevue, qui a été lancé lundi soir. Il s'articule autour d'une série d’actions pour les quinze prochaines années. Quatre orientations sont dressées : "Soutenir l'emploi et le développement économique, favoriser les liens entre les habitants, aider à la réussite des enfants et aménager un quartier à vivre, agréable et sécurisé." La ville ambitionne d'en faire "un quartier populaire, vivant et attractif."

Un projet d'envergure

Une réhabilitation hors norme, puisqu'elle concerne 20 000 habitants et 150 hectares à cheval sur deux communes, Nantes et Saint-Herblain. Sont ainsi prévus l’extension du réseau de chaleur, la construction de milliers de logements et d’un jardin public de 6 000 mètres carrés ou encore la création d’un cheminement pour les piétons et les cyclistes, mais aussi des actions à court terme, comme l’aménagement de la place Mendès-France ou des dispositifs spécifiques en matière d’emploi, ou d’aide aux entreprises.

Le coup d'envoi du projet a été donné officiellement lundi lors d'une réunion publique. A cette occasion, un "Atelier permanent", espace d'échange et de co-construction du projet avec les habitants du quartier, a été mis en place (lire encadré).

Lire et commenter